Découvrez mon histoire : Le livre des secrets…

Découvrez mon histoire : Le livre des secrets…

“Cela faisait déjà une semaine que j’attendais avec impatience mon enveloppe ! Quand le 13 juin, à 18h30, la sonnette de ma maison retentit, je dévalai les escaliers en réveillant Caramel, mon chat, en sursaut… J’ouvris la porte d’entrée et je vis Thomas, le facteur !!! Il me dit :
-Bonjour Alexa, voilà ton colis enfin si je peux dire ça ! Il étouffe un petit rire en me tendant une petite enveloppe blanche.
-Oh c’est bon Thomas arrête !!! Si tu savais ce qu’il y avait là-dedans… ! Bon au revoir !
Thomas c’est le facteur du village, l’ami de tout le monde, le bon confident, le clown qui est toujours prêt à nous faire rire même s’il y a une tempête dehors qui menace de faire tomber notre toit sur notre tête à tous moments ! Je referma la porte en faisait sursauter Nougat, mon deuxième chat ! Je me laissa tomber sur le canapé de la mezzanine et j’ouvris l’enveloppe… YOUPI !!!! C’était enfin mon billet d’avion pour LONDRES !!! The British Museum, Piccadilly Circus, Big Ben et le Palais de la reine (Buckingham Palace)… et aussi la Tamise !!! Je remonta aussi vite les marches que je les avais descendus. Arrivée dans ma chambre, je pris ma valise sur laquelle est dessiné un grand drapeau anglais.
Au fait, je ne me suis pas présentée et dans une histoire il faut toujours nom, prénom, âge, lieu et tout le reste c’est ça ? Bon je m’appelle Alexa Spark et j’ai 21 ans, j’habite à Hossegor dans une belle maison au bord de la mer. Une ville plutôt déserte l’hiver mais bondée de monde l’été ! Vous allez dire «Mais elle n’a que 21 ans et elle vit toute seule dans une maison, et en plus au bord de la mer !» Eh bien, oui, mais mes parents ont décidé de faire le tour du monde alors que j’avais seulement 12 ans ! Ils m’ont confié à mon oncle, le frère de ma mère. Un homme grand et fier, qui se vante de tout ce qu’il peut avoir, de sa salade faite avec des vieux produits chimiques, jusqu’à sa Smart ! A 18 ans j’ai décidé de prendre mon envol, mon indépendance et de m’acheter une maison. Mes parents m’avaient mis assez de sous de côté, donc au niveau financier ça allait plutôt bien !
Bon revenons à cette histoire de billets, depuis toute petite, j’aimerais aller visiter Londres, et c’est enfin le moment ! Dans ma valise je mets des shorts, des robes, des jupes, des combi-shorts, quelques tee-shirts, des gros pulls pour le soir… je n’oublie surtout pas mes grenouillères et mes gros chaussons licornes avec d’autres petites affaires. Je prépare les cages pour Caramel et Nougat. Je leur mets une grosse dose de croquettes avec de l’eau dans leurs gamelles. J’ai pris une classe prémium et j’ai payé un peu plus cher pour avoir mes animaux avec moi. Une fois ma valise et moi prête, je vais manger puis me coucher. Mon réveil est programmé pour 5h45.
Le lendemain, il sonne, malheureusement, c’est vraiment beaucoup trop tôt…je me traine dans la salle de bain pour me doucher puis je vais dans la cuisine pour prendre mon petit déjeuner. Une heure plus tard, je suis partie de chez moi. Mon avion part à 8h20, je roule vite pour ne pas le rater. Une heure et demie, plus tard j’arrive enfin (en gros j’arrive à 8h15 donc je devais me dépêcher…). Ma valise et mes animaux à la main, je me dirige le cœur battant vers l’avion. Je sors mon ticket, la main tremblante à l’hôtesse de l’air. Une femme magnifique, cheveux bien tirés en un magnifique chignon, son uniforme parfaitement repassé, avec un grand sourire orné de dents parfaitement blanches et alignés. Elle me conduit à mon siège, un endroit calme et reposant avec des sièges hyper confortables et au bout des rangées de sièges, un grand bar était là, prêt à nous servir, avec des petits fours et pleins de goûts différents de sirop ! Un peu plus tard je remarque une vieille femme toute ridée, avec des talons léopard assortis à sa robe moulante, ainsi qu’un sac Louis Vuitton. Elle me regarde avec insistance puis elle détourne la tête. Après le décollage, je me laisse bercer par l’avion. Un doux et agréable sommeil m’envahit…
Quand je me réveille, une hôtesse me dit :
-Bonjour, mademoiselle souhaitez-vous quelque chose à boire ou manger ?
– Euh… je vais vous prendre un thé s’il vous plait.
– Très bien, quel goût vous conviendrait ? Nous avons du thé à la menthe, au chocolat, au pamplemousse, jasmin, cannelle, rose, vanille, citr…
Il pouvait y avoir du thé au chocolat ? Et vous m’expliquez comment dans un simple avion, comment on peut avoir autant de variétés de thé ?
Je répondis simplement :
– Un thé vert menthe s’il vous plait.
– Je vous apporte ça tout de suite !

Quelques minutes plus tard, elle m’emmena sur un petit plateau mon thé avec une belle montagne de petits fours, parfaitement empilés au moindre millimètre près. Quarante-cinq minutes plus tard nous atterrissons, le vol c’était bien passé sauf pour le décollage et l‘atterrissage qui ont été assez compliqués pour Nougat… Quand je sortis de l’avion, un grand drapeau anglais m’attendait, ça y est j’y étais… Londres !!
Pour sortir de l’aéroport, on devait procéder à une sorte de fouille et on devait faire passer nos valises dans une sorte de machines pour savoir si nous ne possédions pas d’armes, une sorte de radio pour valise !A part un sèche-cheveux, quelques livres, un chargeur et quelques affaires de filles, il pouvait rien y avoir de dangereux dans ma valise !!! 10 min… 15 min… 20 min… plus tard… RIEN !!Est-ce que c’était normal ? Non je ne pense pas, je décide alors de demander à une femme qui semblait travailler ici si elle avait des nouvelles de ma valise… Elle me répond que non et que je ne devais pas m’inquiéter. Je m’inquiétais tout de même un peu mais c’était surtout pour Caramel et Nougat, vous imaginez, vous, rester dans une cage à tourner en rond pendant je ne sais pas combien d’heures sans pouvoir vous dégourdir un peu ?

Une heure plus tard, elle apparut ENFIN !!! Je la pris, appela un taxi afin qu’il me conduise dans mon hôtel que j’avais pris à côté de la rivière. J’ouvris ma chambre à l’aide de la carte que m’avait donné un instant plus tôt l’accueil. Un grand lit rond était installé au milieu de la chambre. Dans une autre pièce, il y avait une grande baignoire avec autour plein de petites perles qui devaient sûrement jouer le rôle des rideaux, il y avait même une grande douche à l’italienne, et sur le grand balcon, un jacuzzi tout chaud m’attendait ! J’ouvris la cage de Nougat et Caramel puisma valise. Jedéballa mes affaires pour les ranger dans le magnifique dressing en bois. Au fond de la valise, un mystérieux livre en cuir avec des écritures dorées en latin se tenait là, comme si … tout était normal ! Je pris le livre et m’assois sur le lit mou et pour feuilleter un peu les pages de ce livre inconnu…

Histoire à suivre… ”

Ce texte, écrit par Lou, est publié dans le cadre d’un concours d’écriture de l’atelier lecture.

Découvre l’histoire de Maeva : Paranormal

Découvre l’histoire de Maeva : Paranormal

Prologue

  Je m’appelle Talia, j’ai onze ans et, je ne suis pas une fille que l’on pourrait qualifier de normale …

L’année dernière, j’ai vu une étoile filante (et j’espère que vous  n’en verrait jamais) j’ai souhaité ne jamais avoir de problèmes, jamais d’accident grave. D’habitude, je fais attention à mes moindres mouvements et pensées. Mon souhait, c’était mon seul moment d’inattention, et c’est là que c’est produit le drame …

Quand je me suis réveillée, je ne me souvenais de rien après avoir formulée mon vœu. On me dit qu’un bout d’astéroïde est tombé près de chez moi et que ça a fait énormément de blessés (une centaine environ). Je me suis donc empressée de demander si ma famille a été touchée. On me répond que non. Je me sentais bizarre, comme s’il y avait une chose en moi que je n’arrivais pas à contrôler et dont j’avais peur, mon destin avait choisi de me faire soit souffrir, soit de me concocter une délicieuse aventure… Depuis je ne suis plus du tout la même, on me traite de monstre, de paranormale . « Je ne suis juste pas comme eux». Je ne comprends que maintenant que tout ce qui est nouveau, pour eux c’est étrange, ça leur fait peur…

écrit par Vives Maëva.

                                                                 Merci à Laura Garreau qui m’a encourageait et soutenue tout le long.

Vous voulez lire la suite ? Elle sera publiée sur l’application Sweek. N’hésitez pas à télécharger cette application pour découvrir de nouvelles lectures !

Voyage au Jura – Jour 4 et 5

Voyage au Jura – Jour 4 et 5

Ce jeudi, les élèves ont déjeuné et à 9 heures, deux groupes sont allés faire du biathlon tandis que les deux autres étaient à la fromagerie et aux chiens de traîneaux. Le midi, nous avons mangé saucisses et pommes de terre. En dessert, nous avons eu une île flottante. Dans l’après-midi, nous sommes allés visiter la maison de la Réserve et ensuite, nous avons gouté des roulés faits maison à la fraise et à l’abricot. Nous avons fini par visiter une miellerie, dans laquelle nous avons vu des abeilles qui hivernaient. Enfin, nous sommes rentrés au centre pour manger de la brandade de poisson et pour l’anniversaire d’Henrique, nous avons eu droit à un gros gâteau au chocolat en dessert. En soirée, les enfants ont préparé leur valise.

Demain matin, les élèves réaliseront leurs dernières activités (fromagerie, chiens de traîneaux et ski de fond). Le départ est prévu après le déjeuner : direction les hospices de Beaune !

 

Sortie Musée de la Résistance de Lorris

Sortie Musée de la Résistance de Lorris

Les 3emes 2 et 3emes 4 ont visité, le 24 janvier 2019, le Musée de la Résistance et de la Déportation situé sur l’esplanade Charles de Gaulle à Lorris.

Avant le départ, notre professeur nous a expliqué que le Loiret a été un lieu de Résistance et d’implantation de trois camps d’internement à Pithiviers, Beaune-la-Rolande et Jargeau. Ils ont reçu, en transit vers les camps de la mort, environ 10 000 juifs dont au moins 400 enfants qui n’avaient pas 15 ans. Déportés, ils périrent dans les camps d’extermination nazis. Le Loiret a compté aussi près d’un millier de déportés-résistants, victimes de la Gestapo et de la Milice.

Au musée, nous avons traversé assez rapidement le couloir du temps qui présente la chronologie des événements : nous avons été impressionnés par la reconstitution de la scène d’Exode vécue en mai 1940 par une famille de Malesherbes. Puis, nous avons découvert différentes salles présentant la vie quotidienne (ersatz, ravitaillement…), la propagande de Vichy et la Résistance Nous avons découvert la vie des résistants dans les maquis du Loiret, leurs actions (sabotage, espionnage, évasion, impression de tracts et journaux clandestins) et les dangers rencontrés (massacre de maquisards au carrefour d’Orléans dans la forêt de Lorris, en août 1944).

La salle qui nous a le plus marqués, c’est celle de la Déportation qui présente l’extermination des juifs et nous avons été choqué par les chaussons réalisés avec les cheveux des déportés.
Nous avons aussi été impressionnés par l’exposition de vraies armes et des produits de substitution fabriqués par les Français pendant la guerre : chaussures avec des semelles de bois articulées, robe de mariée en toile de parachute, savon et rouge à lèvres à la graisse de cochon…

L’emblème du maquis de Lorris était le sanglier et leur message codé à la BBC annonçant un parachutage d’armes était « les sangliers sortent du bois ».

Nolan D, Lucas V et Océane D

Voyage au Jura – Jour 3

Voyage au Jura – Jour 3

Aujourd’hui, les élèves ont déjeuné et les activités ont débuté à 9 heures. Luge, chiens de traîneaux, ski de fond ou biathlon. Tous se sont bien amusés. Le midi, nous avons mangé des pâtes à la bolognaise.

Nous avons également passé l’après-midi en activité : chien de traîneaux, ski de fond ou luge. Après être rentrés et avoir pris le goûter, les élèves ont été en salle de travail. Ce soir, nous avons mangé trois sortes de soupe (vermicelle, pois cassés ou potiron), accompagnées de saucisson, gruyère etc. et en dessert, les élèves ont eu des éclairs au chocolat noir et au chocolat au lait.

Une soirée jeux est prévue au programme pour ce soir : autant de physique que de mental…

Voyage au Jura – Jour 4 et 5

Voyage au Jura – Jour 2

Ce matin, nous avons débuté la journée à 9 heures après un bon petit déjeuner.

Les élèves ont été divisés en quatre groupes et chacun a fait une activité : salle de travail, fromagerie, biathlon ou ski de fond.

À midi, nous avons mangé du poisson et du riz, avec des fruits en dessert.

Enfin, nous avons passé l’après-midi à visiter l’usine de bois « Sauge Bois », ainsi que sa salle de jeux et sa boutique souvenirs. Les élèves ont goûté sur place et nous sommes rentrés au centre.

Ce soir, nous avons mangé … . Nous avons fini la journée par un moment tous ensemble en salle de travail.