Intervention UNICEF auprès des 6èmes

Intervention UNICEF auprès des 6èmes

Ce mardi 19 novembre 2019 les élèves de toutes les classes de 6ème ont pu rencontrer des bénévoles membres de l’UNICEF. La rencontre s’est faite en salle polyvalente avec la projection d’un diaporama avec des informations importantes sur ce qu’est l’UNICEF.
Cette intervention permet aux élèves d’être face à la réalité dans le monde et de prendre conscience que la vie d’enfant n’est pas la même pour tous dans le monde.
L’axe principal développer lors de l’intervention était le travail des enfants mais l’UNICEF peut également intervenir sur d’autres thèmes :
– L’accès à l’eau
– L’éducation
– La nutrition
– La vaccination …
Cette action s’est déroulée ce jour au collège car ce sont justement les 30 ans de la CIDE (Convention des Droits de l’Enfant) cette même semaine. Leur but est ainsi d’informer et de sensibiliser dans différents établissements du département.
Les intervenants ont questionné les élèves : Savez-vous combien sont morts dans le monde pendant l’heure où nous sommes ensembles ? 1200 enfants…

Le travail des enfants : fabriquer des briques, ramassages de déchets… Des métiers dangereux, épuisants, répétitifs, longs et difficiles. De plus, ils sont très peu ou pas payer (un bol de riz). Ces enfants ne connaissent ni les jours de repos ni les vacances et sont par ailleurs privés de leur scolarité.

Les élèves avaient un polycopié a remplir, ils étaient attentifs et posaient des questions. Ils ont découvert la vie complètement différente d’enfants de leur âge, qui eux n’ont pas d’enfance comme elle est définie.

Nous tenons à remercier les intervenants de l’UNICEF : Jany Porcher, responsable de l’antenne 45 et Eric Brulet pour leurs actions.
Pause méridienne : les devoirs faits commencent !

Pause méridienne : les devoirs faits commencent !

Pendant la pause méridienne, la salle de permanence ouvre ses portes aux élèves pour venir faire leurs devoirs. Ils sont encadrés par un ou plusieurs professeurs (selon le nombre d’élèves) et de l’assistante pédagogique. Ils sont aidés et accompagnés dans la réalisation des devoirs. C’est aussi un endroit calme où l’élève peut faire ses devoirs en toute autonomie.

Les devoirs faits sont ouverts à tous sur la base d’une inscription auprès de la vie scolaire. Ils se déroulent dans la salle C01 à partir de 13h05. Les élèvent inscrits peuvent passer prioritaires à la cantine.

La salle est équipée d’ordinateurs et possède quelques manuels scolaires.

Pour plus d’informations, s’adresser à la vie scolaire ou auprès de Noémie.

 

Paris nous voilà !

Paris nous voilà !

Ce vendredi 14 juin les délégués des classes de troisième et de quatrième sont allés à Paris pour une sortie riche en découverte !

Le départ s’est effectué du collège aux alentours de 8h30 avec notre super chauffeur plutôt heureux de constater les embouteillages qui nous attendaient… 🙂

On ne va pas vous mentir la route fut longue… très longue ! Mais nous y sommes arrivé, sur les coups de onze heures environ !

 

A la sortie du bus, nous nous sommes dirigés vers le Panthéon et fait une petite pause pour admirer ce beau monument. Sur la façade on peut lire : « Aux grands hommes, la patrie reconnaissante ». En effet depuis 1791, le Panthéon abrite les dépouilles de ceux qui ont marqué l’histoire de la France.
Maintenant direction le jardin des Tuileries qui se trouvait sur notre chemin pour se rendre au batobus.

En attendant notre bateau-bus les élèves ont commencé la dégustation de leur pique-nique dans une aire de jeux pour enfants plutôt confortable : Regardez ! 

J’ai oublié de préciser que nous sommes aussi passés voir comment allait cette chère Notre Dame. Sous cet angle, elle ne semblait pas si endommagée… je vous laisse en juger !
Une balade sur la Seine en batobus forte agréable qui nous conduira jusqu’à l’Assemblée Nationale.
Nous sommes arrivés devant l’Assemblée un peu avant 15H00 et nous avons attendu patiemment notre tour. Les élèves de moins de 15 ans n’avait pas besoin de montrer leur pièce d’identité : Ouf tout le monde pouvait donc rentrer ! Contrôle de sécurité obligatoire ! Portable dans les sacs, hein Thaïs 🙂 sinon Bip Bip Bip !!!!
Notre guide nous a d’abord fait passer aux toilettes puis nous avons pu observer et même admirer les magnifiques fresques qui recouvraient le couloir. Ces tableaux représentent des faits marquant de l’histoire !
Nous avons pu assister à une séance publique entre députés en présence de la ministre des transport. Les photos étaient interdites et les consignes étaient claires :
– posture correcte
– pas de manifestations, gestes ou attitudes montrant son avis
– silence total
C’était une expérience très enrichissante, on a vu en direct live ce que l’on voit d’habitude qu’à la télé !
[/et_pb_image]
Un grand merci aux élèves pour leur sérieux et aux professeurs encadrants pour leur sens de l’organisation !
Une journée en Normandie !

Une journée en Normandie !

Vendredi 7 juin 2019 quelques élèves de troisième ont eu la chance de prendre la route pour la Normandie à 4h00 tapante ! Ce fut une des plus longue journée, en effet le retour n’était prévu qu’à minuit.

4H01 : départ direction la Pointe du Hoc 

Gros dodo pendant la route pour la majorité des élèves.

7h30 : Un arrêt pipi + petit déj !

 

 

9H30 : Nous sommes enfin arrivés sur le premier site.

La Pointe du Hoc : descendre du bus, pouvoir se dégourdir les jambes… Quel bonheur ! Et en cadeau la pluie avait cessé de tombé. 

Pendant la seconde guerre mondiale, les forces allemandes ont occupé la Pointe du Hoc et transformé cet endroit en un champ de combat fortifié protégeant une batterie de canons lourds. Le matin du 6 juin 1944, les rangers de l’armée américaine ont escaladé des falaises de 30 mètres pour occuper cette position fortement défendue. Leurs actes héroïques ont aidé à établir un bon front Allié en France et commencer la libération de l’Europe.

Les élèves ont été totalement immergé dans ce paysage qui garde encore les traces des combats (bombardements, bunkers…)

Retour au bus pour prendre la route vers le prochain arrêt : le cimetière américain de Colleville-sur-Mer. Nous n’avons cependant pas pu longer comme prévu la plage d’Omaha (où se trouvait le pont artificiel) car une cérémonie se déroulait ce jour-là et les rues étaient bloquées.

Nous avons ainsi marché sur le sol américain et observé près de 9000 tombes. Les élèves ont aussi vu La Chapelle décorée d’une magnifique mosaïque.

Retour dans le bus pour le dernier site : la batterie de Longues sur Mer où nous avons vu des canons ainsi qu’un bunker ! Ce site est un vestige de l’ensemble de fortifications contruit le long des côtes appelé le mur de l’Atlantique par la propagande allemande. Les 4 canons pouvaient atteindre les plages situées à plus de 20 km. Les Alliés l’ont pris le 7 juin au matin après avoir déversé 1 millier de tonnes de bombes sur la batterie !

Le timing était serré et les embouteillages ne nous ont pas aidé… mais l’heure était enfin arrivée : celle du pique nique ! La marée était haute ainsi nous n’avons pas déjeuné sur la plage.

Nous avons eu la chance de pouvoir voir, croiser et admirer beaucoup de véhicule d’époque : char de combat, jeep … En effet, nous étions le lendemain de la célébration du 75ème anniversaire du débarquement. D’ailleurs le président français et américain étaient présents la veille de notre arrivée…
L’après-midi était dédié à la visite du Mémorial de Caen.

Sur la façade du mémorial on peut lire cette inscription : “La douleur m’a brisée, la fraternité m’a relevée, de ma blessure a jailli un fleuve de liberté.” Paul Dorey
On peut imaginer que la façade représente le XX ème siècle et qu’ainsi la fracture au milieu symbolise la 2nd guerre mondiale.

Ce mémorial est une mine d’or pour des élèves de troisième qui approchent du brevet. En effet le musée se sépare en deux parties : avant 1945 et après 1945.
Nous sommes rentrés vers 23h30 avec des souvenirs plein la tête.
Merci à Mme Fournier pour organiser chaque année cette superbe sortie et un grand merci aux professeurs qui l’aident dans cette tâche !
Merci aux élèves bien évidemment pour leur présence, leur comportement et leur curiosité durant le voyage.
Une journée royale : le château de Fontainebleau

Une journée royale : le château de Fontainebleau

Nous sommes arrivés au château de Fontainebleau vers 9h30. Il n’était pas encore ouvert, nous en avons donc profité pour prendre quelques photos notamment sur l’escalier en fer à cheval. Les élèves se sont imprégnés de l’histoire car c’est à cet endroit même que Napoléon Ier a fait ses “Adieux à la vieille garde” dans la cour des Adieux après avoir signé l’acte d’abdication.

Nous avons séparé les élèves en deux groupes. Une visite guidée était prévue à 9h45 et une autre pour le second groupe à 11h30. Mais en attendant la visite guidée, les élèves ont pu bénéficier du meilleur guide qui soit, leur professeure d’histoire-géo : Mme Fournier.

Sur la trace des empereurs… Nous avons commencé par découvrir l’empereur Napoléon Ier. Portraits, armes, vaisselles, pièces importantes du château, les élèves connaissent à présent la vie bien remplie de Napoléon Ier. Le saviez-vous ? l’initial de l’empereur que l’on retrouve un peu partout dans le château s’appelle un chiffre.

Petite pause photo dans la chapelle.

Petite pause photo dans la chapelle.

Les deux groupes ont aussi eu le droit à une visite guidée du château principalement axée sur Napoléon III. La guide nous a fait découvrir les lieux de divertissement : le théâtre, les salons des invités et la jolie salle de bal. D’ailleurs, l’un de leur passe-temps favoris était d’organiser des dictées.

La dictée de Mérimée fut écrite et dictée en 1857 par Prosper Mérimée à la demande de l’impératrice Eugénie afin de distraire la cour. Napoléon III aurait fait soixante-quinze fautes et l’impératrice soixante-deux.

Lien vers la dictée.

 

Qu'est-ce d'après vous ? Je suis d'accord on ne voit pas très bien car la pièce est sombre et le flash était interdit dans le château. Petit indice : il s'agit d'une pièce qui se trouve a côté du théâtre, elle est très utile. De plus, elle marque un peu le confort de l'époque.

Réponse : les toilettes du théâtre

Un déjeuner de roi ! Ainsi qu’un peu de boulot : c’est la correction de la trace écrite.

Jeu de piste pour les élèves dans les jardins du château !

La journée s’est achevée par le jeu de piste, les élèves ont été très compétitifs et malgré une météo pluvieuse tout s’est très bien déroulé et sans être trempé !

Commémoration du centenaire de la première guerre mondiale

Commémoration du centenaire de la première guerre mondiale

Le jeudi 31 janvier 2019, les élèves des classes de 3°1, 3°2, 3°3 et 3°4 ont présenté au Grand Ecrin un spectacle s’inscrivant dans le cadre des commémorations du centenaire de la Première Guerre Mondiale.

Sous l’impulsion de leurs professeurs de français, les élèves ont participé à l’élaboration de toutes les strates de ce temps de commémoration, mettant ainsi en oeuvre compétences et talents de chacun autour de la musique (chants et musiques d’époque), de lectures expressives de leurs propres textes évoquant avec une grande vraisemblance les lettres de poilus, de scènes de théâtre, ainsi que d’un court-métrage doublé de lectures de lettres. Autant d’éléments, auxquels s’ajoutent costumes et décors, qui nous ont permis de faire une incursion convaincante dans ces années de guerre du début du XXe siècle.

Félicitations aux élèves de troisième et à leurs enseignants, Mme Evezard, M. Bulleryahen et Mme Walczak pour ce projet réussi, émouvant et nécessaire !