Discord, Twitch, Google Drive expliqués avec tutoriels

Discord, Twitch, Google Drive expliqués avec tutoriels

Bonjour à tous,

Voici un billet « en urgence » à destination des élèves et des parents qui ont des difficultés à se connecter à : Discord, Twitch et Google Drive.

Mais d’abord : Pourquoi ces logiciels ? A quoi servent-ils ?

J’ai choisi de faire en sorte que mon cours à distance « ressemble » le plus possible à un cours en salle de classe, c’est-à-dire :

  1. Montrer un tableau aux élèves (sur lequel on vidéo projette)
  2. Interagir à l’oral avec les élèves
  3. Laisser disponibles des ressources aux élèves et qu’ils puissent en déposer
  4. Transmettre de courtes informations aux élèves hors du temps de classe, à propos de l’organisation des cours notamment.

Malheureusement, aucune solution clef en main ou facile d’utilisation n’existe. Chaque enseignant gère du mieux qu’il peut la situation avec les outils numériques dont il dispose et qu’il maîtrise.

Les problèmes (déjà) rencontrés :

  1. Peu (ou pas) d’outils complets.
  2. Une énorme diversité de ressources, sites et logiciels que l’on glane plus ou moins par bouche à oreille et qui ne sont pas forcément faciles d’utilisation pour les élèves comme pour les enseignants.
  3. Des moyens conventionnels détournés et qui, par conséquent, sont défaillants
  4. Les serveurs qui sautent par un nombre trop grand de connexions.

Typiquement ProNote est TRES vite surchargé et « saute ». S’y retrouver dans les messages devient compliqué également.

 

Au final, malgré un problème de RGPD manifeste (mais ce n’est exceptionnellement pas grave), j’ai opté pour :

Discord : qui permet d’interagir facilement à l’oral ou à l’écrit avec les élèves, et de déposer des photos du travail accompli. (Gratuit, robuste, déjà connu d’un bon nombre d’élève, assez facile d’utilisation)

Twitch :  qui permet de visualiser le cours, comme un TNI et/ou vidéoprojecteur en classe.

(gratuit, assez robuste, ne nécessite pas de compte, mais d’une connexion internet « honorable », les cours peuvent être disponible en « replay » il me semble)

Google Drive : qui permet de partager des ressources et des fichiers TRES facilement (gratuit, robuste, ne nécessite pas de compte)

Twitter : qui permet d’informer rapidement les élèves et parents quant à l’organisation des horaires, le déroulé d’une séance, etc… (gratuit, robuste, nécessite un compte)

 

Voici donc où/comment me suivre sur ces outils :

  1. Discord : voir le  lien ci-dessous ( [embeddoc url=”https://college-gutenberg.fr/wp-content/uploads/2020/03/Tutoriel_discord.pdf” width=”10px” height=”10px” download=”all”] (explicatif, merci à Mr Guillemet) que j’ai envoyé sur ProNote.

(possibilité d’installer le programme sur le pc (recommandé), ou la version appli sur téléphone ou tablette, ou la version navigateur qui évite d’installer quoique ce soit)

  1. Twitch : https://www.twitch.tv/Mr_Potier
  2. Google Drive :

pour mes 5e : https://drive.google.com/open?id=1hTTnuoXuCzhZ6dUJAsuFyVcde517VRds

pour mes 4e : https://drive.google.com/open?id=1qFvq7VDKyTqevzRPEyG1HG7-juCVy_uc

pour mes 3e : https://drive.google.com/open?id=1sphd0HOrS4EbULWBcEFTbCgoNWSpN-q7

4. Twitter : https://twitter.com/MrPotier

(possibilité d’utiliser le site ou une appli dédiée sur IOS ou Android)

 

Pour utiliser tout ça, il vous faut :

  1. UN PSEUDONYME IDENTIFIABLE!!!! (votre nom – prénom par exemple)
  2. Un ordinateur (recommandé) et/ou téléphone, tablette
  3. Un micro (si ordinateur fixe)
  4. Mettre un casque ou des écouteurs si vous êtes en cours sur Discord (pour éviter les retours de son)
  5. Couper le son de Twitch si vous êtes en cours sur Discord (pour éviter les retours de son)
  6. Du calme dans la pièce où vous êtes
  7. Votre matériel habituel: stylo, cahierS, manuel, calculatrice, matériel de géométrie, etc…
  8. Le respect des règles de classe (bien parler, bien écrire, etc…) !!!!
  9. Se connecter de temps en temps à ProNote pour vérifier l’emploi du temps et les messages

 

Je n’accepterai aucune personne identifiable sur Discord ou qui polluerait le cours (ou contreviendrait aux impératifs de base mentionnés plus haut).

La discipline ne devrait pas être un problème en ces jours difficiles. Cependant, si je dois m’y atteler alors ce sera un bannissement permanent pour les élèves en question, voire l’arrêt total de mon investissement dans ces solutions de cours à distance.

 

Alors certes, il y a quelques inconvénients :

  1. Créer un compte Discord
  2. Avoir une connexion internet assez bonne
  3. Les problèmes de comportement (insultes, vulgarité…) sur Discord (liés à des spams ou personnes étrangères au collège) mais ce problème est résolu.
  4. Avoir le matériel informatique adéquate (le partager si nécessaire)
  5. Un petit temps de latence entre le son sur Discord et ce que l’on voit sur Twitch (je tenterai de chercher une meilleure alternative si besoin, Youtube peut-être…)
  6. La non modération du tchat sur Twitch

Mais ces problèmes sont inhérents à la quasi-totalité des solutions informatiques de ce genre.

 

Je vous propose quelques tutoriels afin d’y voir plus clair si besoin :

Expédition en terres Irlandaises : J2 – J3

Expédition en terres Irlandaises : J2 – J3

Finalement ces Irlandais sont des plus accueillants et à nos petits soins culinaires.
Nous sommes parés à reprendre le car direction : le royaume de Belfast !
Un de ses nobles habitants s’est aimablement dévoué pour nous recevoir : Guide David. Véritable mémoire ambulante de cette cité, il nous fait découvrir l’histoire d’un peuple déchiré à l’image de leur île tiraillée entre partisans de la couronne britanique et fervents défenseurs d’une république unie et indépendante.
En témoignent ces fresques murales, véritables toiles d’expression urbaine de ces colères, espoirs et rêves.

Mais il est temps de laisser notre nouvel ami nord irlandais à terre pour embarquer à bord du célèbre paquebot : RMS Titanic (et son ravitailleur le Nomadic).

Mme Coisne a encore bien fait les choses : en réservant nos places en 1ère classe, nous ne déplorons aucune victime dans nos rangs.
Pour fêter la chose, nos “gentils accompagnateurs” nous autorisent à profiter de la vie : quartier libre ambiance shopping dans le Victoria Centre !!
Au bout d’une heure éreintante, nos bras chargés de paquetages (et nos poches vides), il fut temps pour nous de réembarquer dans notre monture fidèle d’acier et retrouver sans angoisse le couvert et le logis irlandais.

J3

L’arrivée de la tempête Hannah, bien qu’ayant décalé notre départ matinal, ne nous a pas empêchés d’affronter les éléments naturels pour découvrir la Chaussée des Géants, sous la pluie, le vent, et dans le froid…. un climat extrêmement local, donc 😉
Cependant le pont de corde qui devait nous supporter l’après-midi, nous a refusé son accès pour la sécurité de tous.
Mais nos professeurs ont déployé des trésors d’imagination pour nous proposer une activité de substitution, ludique et pédagogique, et ont été impressionnés par notre implication enthousiaste et notre créativité pour la réaliser.

  

Nous sommes à présent au lit (du moins nos professeurs l’espèrent), et nous vous retrouverons demain, pour vous narrer nos dernières aventures en Irlande du Nord.

Goodbye folks !

Expédition en terres Irlandaises : J2 – J3

Expédition en terres Irlandaises : J1

Après avoir séché nos larmes en agitant fébrilement nos mains en signe d’au revoir à nos parents, nous partîmes enfin à la conquête de cette Irlande tant convoitée.

Bon … il est midi : on mange nos succulentes collations. Mais hop ! L’aventure n’attend pas ! Alors nous reprenons la route. Plus rien ne peut nous arrêter !

Si ce n’est… la douane de Cherbourg ! Mais Mme Coisne avait déjà pensé à tout ! Nous dégainons donc nos AST et cartes d’identités de sitôt !

Admiratif devant cette efficacité malesherboise, l’officier nous laisse un sauf conduit pour accéder au ferry W.B. Yeats, dernier bastion à prendre pour mener à bien notre entreprise.

 

Nous prenons place dans nos cabines et rechargons nos télephones portables dans le “Lounge” de cette caravelle de luxe et partons en découvrir les moindres recoins ! Ca tangue pas mal mais notre elixir Mercalme nous immunise totalement.

Le soir arrive : il est temps de faire une dernière partie de “Loup Garou” (en pyjama pour les plus braves) et de reprendre des forces quelques heures sur notre literie flottante.

10h15 : ENFIN ! Les côtes irlandaises ! Nous prenons le car et allons directement à Merrion Square : le fief du célèbre Oscar Wilde. Nous y découvrons des parcs et des jardins à l’anglaise magnifiques. Mais l’heure du déjeuner se fait sentir et nos chefs ont décidé : Tous au McDonald’s !!

La panse remplie, nous reprenons la route sous le supplice du Livret de voyage ! Les questions et énigmes de Mme Fournier et Mme Coisne sont pointues mais nous sommes des élèves consciencieux et studieux ! Les secrets Irlandais ne nous résisteront pas cette semaine !

Nous achevons notre quête de réponses à Monasterboice et ses croix celtiques toutes aussi magnifiques qu’imposantes, riche de plusieurs siècles de culture irlandaise.

Cependant, il est temps de repartir et rejoindre nos familles hôtes à Monaghan. Mais… chut ! Ils sont là !

Je coupe dès maintenant toutes communications avec vous chers parents, et je vous narrerai nos premiers échanges diplomatiques et autres photos dans un prochain billet !

Sincerely yours (comme ils disent ici)

 

De l’importance du lien entre l’Observation (physique) et la Démonstration (mathématique)

De l’importance du lien entre l’Observation (physique) et la Démonstration (mathématique)

Les mathématiques et la physique sont deux sciences très intimement liées l’une à l’autre.

Pourtant, il semble que pour comprendre le monde qui nous entoure (au sens des “phénomènes physiques”) il suffit de regarder et de constater. Mais nous nous rendons rapidement compte que cela n’est pas suffisant. En effet, une personne peut  “regarder” et “constater” en allant dans un champ et regardant l’horizon que la Terre est plate (ou suffisamment plate) , et que par conséquent il peut graver dans le marbre pour toujours : La Terre est plate.

Cependant, une investigation plus poussée par l’étude des constellations dans le ciel, la trajectoire visible du Soleil durant l’année, l’existence de satellites gravitant autour de la Terre (nous fournissant notre 4g quotidienne ou informant nos GPS) ou encore le raisonnement et l’expérience d’Ératosthène sur la rotondité de la Terre durant l’Antiquité, etc… nous prouvent le contraire.

Ainsi, il est important d’étudier les phénomènes qui se manifestent près de nous par le biais de la logique pour les comprendre et par l’expérience pour en confirmer nos conclusions (ou pour inspirer nos conjectures).

Comme le disait Claude Bernard (Biologiste, Médecin, Physiologiste, Scientifique (1813 – 1878)) :

“L’expérience est une observation provoquée dans le but de faire naître une idée.”

Et voici une assez courte vidéo de l’un des meilleurs vulgarisateurs scientifiques, Etienne Klein, qui illustre parfaitement le lien entre observation et déduction scientifique en racontant l’histoire de la chute des corps, à comprendre “comment fonctionne la gravité sur Terre” et l’expérience de pensée de Galilée (1564 – 1642) ainsi que celle d’Albert Einstein (1879 – 1955).

Quod erat demonstrandum !

J. POTIER