Expédition en terres irlandaises, J5

Expédition en terres irlandaises, J5

Aujourd’hui, c’est dans la capitale irlandaise, Dublin, que nous avons découvert les sports gaëliques et leur mythique fair-play dans l’antre de Croke Park. Notre guide Philip nous octroya le titre de VIP et nous accorda l’insigne honneur d’accéder tant aux vestiaires qu’aux tribunes présidentielles, avec une vue imprenable sur la légendaire pelouse où se sont mêlés affrontements sportifs et politiques.

Après nous être essayés à quelques gestes techniques, nous avons traversé le quartier festif et célèbre de Temple Bar pour ensuite nous imaginer étudiants à Trinity College, plus ancienne université de Dublin.

Nous nous escrimons à présent à tenter de fermer nos valises, puisque la fin de journée (temps libre de shopping), nous a sérieusement compliqué la tâche.

Demain est notre dernier jour en terres irlandaises. Nous passerons la nuit sur le Ferry et ne pourrons donc pas vous envoyer de message, mais nous avons hâte de vous raconter nos dernière aventures de vive voix, mercredi à 19h00 sur le parking du collège.

Expédition en terres irlandaises, J5

Expédition en terres irlandaises, J4

Un peu déboussolés ce matin en ne voyant ni pluie, ni vent, mais retrouvant toutefois nos repères grâce au ciel bas et gris, nous partîmes une nouvelle fois à la rencontre du passé douloureux de l’histoire irlandaise, encore visible dans les rues de DERRY.
Notre guide Michael fut parfait en ces circonstances, ayant lui-même vécu dès son plus jeune âge cette période de troubles, puis s’étant engagé activement. Il a su nous faire passer ses émotions en nous racontant les évènements peints sur les murs de la ville, retraçant l’opposition entre nationalistes irlandais et unionistes britanniques.
Forts de ces nouvelles connaissances et la panse bien remplie de délicieuses chips au vinaigre (!), nous avons poursuivi notre voyage dans le temps par la visite d’un musée en plein-air ; nous nous sommes mis dans la peau des irlandais fuyant l’Ulster dans l’espoir de trouver une vie meilleure en Amérique.
Nos derniers pounds dépensés en Irlande du Nord, nous sommes prêts désormais à revenir à l’euro puisque c’est la République d’Irlande qui nous accueillera pour nos derniers jours.